Juger la qualité de traduction

8 octobre 2020

Vous avez un document médical que vous voudriez traduire vers une autre langue, une langue que vous parlez couramment, mais vous ne maitrisez pas assez pour pouvoir en traduire. Vous décidez donc, de chercher une agence à laquelle confier ces responsabilités. A ce moment là, vous commencez à douter. L’’agence est-elle capable de vous rendre la qualité de traduction que cherchez ? Cette incertitude vous mène à chercher partout sur des moteurs de recherche pour la notoriété et la réputation de l’entreprise sans vous poser les questions les plus importantes : est-ce que cette agence a déjà traduit ce type de document ? Est-ce que leurs traducteurs ont des connaissances approfondies dans ce domaine ? Est-ce que l’agence dispose des ressources contextuelles comme des glossaires, lexiques où mémoires de traductions précédentes ? Si la réponse est oui, cela ne veut pas forcément dire que vous aurez une bonne qualité de traduction à l’issu du projet, mais c’est une étape dans la bonne direction et avant tout, cela augmente les chances pour vous de trouver ce que vous cherchez.

Comment juger alors une traduction par rapport à sa qualité ?

Premièrement, une traduction qui répond à votre objectif est souvent une traduction de qualité, surtout par rapport à l’objectif visé ; par ex., le contexte et le public cible, et le respect des consignes du projet de traduction. Ce n’est plus juste la question de traduire pour la traduction.  Il ne faut jamais oublier la raison pour laquelle on a cherché à traduire un document. Si on choisit de traduire un contrat, la question essentielle est celle du destinataire ? Si c’est un site web, qui est le public cible ? Est-ce que ce public va comprendre le message ?

Le langage du public cible est quelque chose dont on doit tenir en compte aussi. Là, il faut commencer à penser à élargir l’horizon, ce n’est pas juste la transposition du texte entre la source et la cible qui compte, mais aussi de se faire comprendre sans s’éloigner de l’objectif du message du texte source. Une traduction est inutile si le public n’arrive pas à comprendre le message. Il faut savoir qu’un document peut être traduit correctement dans l’essentiel, mais à cause des ambiguïtés, incohérences et des lacunes, il n’est pas véritablement une traduction de qualité. Un petit exemple, une traduction des consignes de concours à Paris pour les étudiants britanniques de 15 ans du français vers l’anglais, mais ils n’arrivent pas comprendre le vocabulaire car le niveau de la langue est celui des adultes de 25 ans. En principe, ils arrivent à tout lire en anglais mais ils ne comprennent pas vraiment le message. Une traduction intralinguistique sera nécessaire dans ce cas. Cela est aussi le cas pour les documents avec jargons dans les domaines différents, où on doit utiliser les jargons en respectant le public cible et les éviter le plus possible, si nécessaire.

D’autres facteurs nécessaires pour juger une traduction de qualité sont les suivants :

  • La gestion de temps : une durée de projet qui est adéquat à la réalisation du projet de traduction comme la relecture ou d’autres mesures afin de peaufiner la traduction,
  • Homogénéisation de mise en page : une traduction qui respect la mise en page du document original peut faire aussi une bonne traduction,
  • Nombre de mots : la traduction vers certaines langues comme l’anglais avec une volume diminué des mots est de bonne qualité,
  • La richesse de vocabulaire : une traduction qui s’appuie sur des ressources linguistiques et contextuelles (corpus, glossaires, base de données professionnelles, lexiques) assure des bons résultats,
  • Une traduction sans les fameux défauts : ceci est souvent un facteur très essentiel, la présence des expressions naturels de la langue cibles, des expressions idiomatiques rendent une traduction très naturelle dans la langue cible tout en restant fidèle au texte sources. Il faut toujours faire attention aux calques, faux sens, non-sens, faux amis, etc.

Tous ces facteurs peuvent améliorer la qualité d’une traduction. Ils sont à prendre en compte quand on recherche une agence de traduction et quand on reçoit les documents traduits.

Nos garanties
  • Réactivité
  • Qualité optimale
  • Confidentialité absolue dans la réalisation de vos projets
AFTCom est une agence certifiée ISO 9001:2015, certificat délivrée par Bureau Veritas sous le numéro FR061595-1