Les variantes linguistiques en interprétariat

11 janvier 2021

L’interprète est souvent confronté aux variantes linguistiques autant dans la langue d’arrivée que celle de départ. Celles-ci sont inhérentes à un très grand nombre de langues dans le monde, comme l’anglais, les dialectes arabes, les parlers turcs, les dialectes kurdes, etc. Les variantes linguistiques sont considérées comme « des situations de transition » auxquelles l’interprète doit savoir s’adapter lors de la restitution du discours source. Quand bien même l’interprète aurait affaire à la même langue, ses variantes pourraient le faire tomber dans le piège du faux-sens, voire même parfois du contresens. L’appréhension de ce phénomène, inévitable en interprétariat, ne vas pas sans nécessiter un travail supplémentaire qui ajoute à la difficulté du métier.

Il existe plusieurs types de variantes linguistiques. L’on peut, en premier lieu, citer les variantes phonologiques constatées, à titre d’exemple, dans la langue arabe : les voyelles sont très souvent instables, ce que l’on observe non seulement entre les différents dialectes, mais également au sein des différents parlers d’un même dialecte. La voyelle /o/ peut être remplacée par /a/, et la voyelle /a/ par /i/, etc.

Il est, en outre, question de variantes lexicales, autrement dit des mots de vocabulaire. Un exemple très classique est celui de l’anglais britannique et l’anglais américain. Si les locuteurs de ces deux langues se comprennent aisément, gare néanmoins aux différences de vocabulaire qui pourraient être une vraie gageure pour l’interprète.

Les variantes syntaxiques viennent s’ajouter à ce panel, notamment dans les langues dont l’implantation géographique est large : l’espagnol qui est parlé sur différents continents, ou encore les variétés de français (d’Afrique, d’Amérique, de l’Océan Indien, etc.). Autant dire que la tâche de l’interprète est loin d’être aisée. Ce phénomène, qui reflète en réalité la richesse et la profondeur de chaque langue, n’échappe pas à la vigilance de l’interprète averti. La qualité de l’interprétariat dépendra simplement du bon choix du prestataire.

Nos garanties
  • Réactivité
  • Qualité optimale
  • Confidentialité absolue dans la réalisation de vos projets
AFTCom est une agence certifiée ISO 9001:2015, certificat délivrée par Bureau Veritas sous le numéro FR061595-1