L’interprétariat consécutif

8 octobre 2020

l’interprétariat consécutif est un excercice classique mais difficile

L’interprétariat consécutif, comme son nom l’indique, consiste à interpréter consécutivement au discours de l’orateur qui va marquer des pauses après une prise de parole de quelques minutes pour laisser l’interprète traduire. L’interprétariat consécutif se décline en plusieurs domaines : interprétariat d’affaires, interprétariat judiciaire, interprétariat en milieu hospitalier, interprétariat en milieu social, etc. En somme, ce mode d’interprétariat est le plus répandu et le plus ancien dans la pratique du métier.

Il existe sur le marché deux formes d’interprétariat : l’interprétariat physique où l’interprète va se déplacer sur site, et l’interprétariat téléphonique qui a connu un développement important ces dernières années. Contrairement à l’interprétariat en simultané, l’interprétariat consécutif, s’il ne s’effectue pas par téléphone, ne nécessite pas la mobilisation d’un équipement particulier. Un stylo, un cahier de notes et parfois un microphone sont le seul matériel dont l’interprète aura besoin, ce qui représente un avantage très intéressant en termes de coût.

L’interprétariat consécutif se déroule en deux temps : écoute active du discours de l’orateur et prise de notes, puis reformulation du message dans la langue cible. Ces deux étapes s’articulent autour d’un processus cognitif complexe que l’interprète apprend à maîtriser par la pratique. Interpréter n’est pas une mince affaire et l’interprète n’est pas loin de tomber dans le piège du mot-à-mot et du non-sens s’il ne mobilise les stratégies de traduction adéquates. L’interprétariat consécutif, et plus généralement l’interprétariat, est souvent comparé à un sport de haut nouveau où l’interprète, outre ses connaissances linguistiques, va mettre à profit ses connaissances du domaine dans lequel il intervient et toutes ses compétences intellectuelles lui permettant de passer d’une langue à une autre en conservant le sens exact du message.

Il existe sur le marché des interprètes consécutifs diplômés en interprétariat, mais également des interprètes qui ont fait le choix de ce métier sans avoir suivi une formation dédiée. Le risque dans ce domaine est ainsi de recourir à un interprète qui ne possède pas les compétences requises pour assurer la traduction. Il n’est pas rare que les clients découvrent de mauvaises surprises le jour j telles qu’une maîtrise insuffisante de la combinaison linguistique ou des techniques de l’interprétariat. Aussi est-il impératif pour le client de sélectionner le profil qui correspond le mieux à ses besoins en termes de spécialisation, de compétences et d’expérience.

Nos garanties
  • Réactivité
  • Qualité optimale
  • Confidentialité absolue dans la réalisation de vos projets
AFTCom est une agence certifiée ISO 9001:2015, certificat délivrée par Bureau Veritas sous le numéro FR061595-1